Le Bon Samaritain

Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver : Maître, que dois–je faire pour hériter la vie éternelle ?
Jésus lui dit : Qu’est–il écrit dans la loi ? Qu’y lis–tu ? Il répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi–même.
Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela, et tu vivras.
Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : Et qui est mon prochain ?
Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi mort.
Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre.
Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit.
Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.
Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même.
Luc 10 :25-37

Les brigands représentent le diable, les ténèbres, le mal, ceci est la conséquence du péché, la conséquence de notre nature pécheresse héritée à cause de notre révolte envers Dieu.

Le passage « le dépouillèrent » signifie que le péché nous sépare de Dieu, notre relation avec Dieu est coupée, rompue, la conséquence c’est la mort spirituelle.

Le sacrificateur et le lévite représentent la loi et le sacerdoce, la loi ne procure pas le salut.

Le bon Samaritain fut ému de compassion, le bon Samaritain représente Jésus-Christ,

Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger.
Matthieu 9:36

Puis le bon Samaritain banda les plaies de l’homme tombé aux mains des brigands, ceci symbolise la guérison spirituelle, la guérison du cœur, des blessures du cœur,

Quiconque demeure en lui ne pèche point ; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui–même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu.
1 Jean 3:6

L’huile représente le Saint Esprit, le Saint Esprit vient sur nous lorsque nous donnons notre vie à Christ, le Saint Esprit transforme notre vie, notre cœur.

Le vin c’est la nouvelle alliance par le sang de Christ, c’est le rachat de nos péchés, nos péchés ont été effacés par le sacrifice de Jésus-Christ à la croix.

Le bon Samaritain donna sa propre monture à l’homme blessé, Jésus se dépouilla pour nous, Jésus a pris notre place et il nous a donné sa place, nous étions pécheur, Jésus a pris notre péché sur lui et il nous a donné sa sainteté.

Jésus prend soin de nous,

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.
Matthieu 11 :28

Jésus a tout accompli, « dépenseras de plus », Jésus a donné la rançon de notre rachat, le prix a été payé une fois pour toute,

Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui Que sa servitude est finie, Que son iniquité est expiée, Qu’elle a reçu de la main de l’Éternel Au double de tous ses péchés.
Esaïe 40 :1-2

L’homme blessé ne pouvait rien faire par lui-même pour être sauvé, c’est Jésus qui a tout fait, tout accompli, ce n’est pas par nos propres efforts que nous pouvons être sauvé, mais c’est en acceptant et en croyant en la parole de Dieu.
La parole de Dieu nous enseigne que nos péchés ont été expiés par le sacrifice de Jésus-Christ.

Alléluia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.