Le pardon des péchés

Dieu créa l’homme et la femme et les plaça dans le jardin d’Eden, l’homme et la femme avaient une relation intime avec Dieu, ils parlaient avec Dieu, Dieu leur rendait visite.
Puis l’homme et la femme ont été tenté par le serpent (le diable), ils ont écouté la voix du serpent au lieu de la voix de Dieu, de ce fait ils ont désobéi à Dieu, en faisant ce qui est contraire à sa parole.
Le cœur de l’homme s’est corrompu, l’homme a pris les pensées de satan et son cœur s’est éloigné du cœur de Dieu.
La conséquence de cette désobéissance a été une séparation de l’homme avec Dieu, c’est la chute d’Adam et Eve.
Le péché est entré dans le cœur de l’homme et l’homme possède depuis ce jour une nature pécheresse, de plus cette nature pécheresse se transmet de génération en génération.
La conséquence c’est que l’homme n’arrive pas à faire le bien, même malgré ses efforts, le péché est toujours présent dans l’homme, dans la Bible nous lisons,

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus–Christ.
Romains 3 :23

La conséquence de ce péché c’est la mort, car Dieu est saint et rien de souillé, d’impur ne peut être accepté par Dieu,

Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus–Christ notre Seigneur.
Romains 6 :23

Dieu avait donné la loi au peuple hébreu, Dieu avait donné la loi afin de montrer à l’homme son incapacité à être juste, à faire le bien par lui-même. Afin de montrer que nous ne pouvons pas être juste par notre propre justice humaine, car quoique nous faisons nous n’arrivons jamais à respecter toute la loi, le péché comprend les actes mais aussi les pensées du cœur.
Dans la Bible il est écrit,

Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.
Hébreux 9 :22

Dieu voulait montrer à l’humanité comment il ferait pour régler le problème du péché de l’homme, c’est pour cela qu’il institua la Pâque, c’est-à-dire le sacrifice d’un agneau à la Pâque pour le rachat des premiers nés du peuple.

Dans la loi, Dieu ordonna que les péchés du peuple soit transmis une fois par an à un bouc, ce rituel était fait par un sacrificateur, le sacrificateur transmettait tous les péchés du peuple sur un bouc (Lévitique 16) et ce bouc devait mourir afin que les péchés du peuple soient effacés, soient pardonnés. Le bouc prenait donc la place du peuple.

L’Ancien Testament a servi à présenter la venue de Jésus, Jésus est la solution au problème de l’humanité.
Jésus est le Sauveur, le libérateur, celui qui sauve,

elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
Matthieu 1 :21

Jésus est venu détruire les œuvres du diable,

Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.
1 Jean 3 :8

Jean Baptiste était fils de sacrificateur, Jésus vint vers Jean Baptiste pour son baptême, a ce moment là, il y eu la transmission des péchés de l’humanité sur Jésus.
Jésus s’est chargé de nos iniquités,

Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.
Esaïe 53 :6

Jésus a prit nos péchés sur lui, il s’est chargé de nos péchés, il a porté notre péché.

Puis Jésus s’est laissé sacrifier, Jésus est mort à la croix pour nous, pour le pardon de nos péchés.
Jésus a expié nos péchés, nos fautes une fois pour toute,

Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.
Jean 19 :30

Jésus a tout accompli.
Ce sacrifice a été agréé de Dieu, ce sacrifice a une durée éternelle, ceci procure le salut.

Le troisième jour après la crucifixion de Jésus, Jésus est ressuscité des morts, la mort est vaincue, le péché est vaincu.
Jésus est vivant, il vit éternellement.
Jésus est mort pour notre pardon et il est ressuscité pour notre justification.

Nous sommes donc maintenant nous qui croyons en Jésus et qui acceptons sa Parole, justes devant Dieu.

C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus–Christ, une fois pour toutes. Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. C’est ce que le Saint–Esprit nous atteste aussi ; car, après avoir dit: Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours–là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:
Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché.
Hébreux 10 :10-18

Nous sommes justes devant Dieu si nous croyons à la Parole de Dieu, c’est à dire si nous croyons au sacrifice expiatoire de Jésus à la croix du Calvaire.
Nous n’avons rien à apporter ou à faire par nous même pour obtenir le pardon de nos péchés, Jésus a déjà tout fait.

Nous sommes sauvés grâce à Jésus,

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ephésiens 2 :8

Croyons au Seigneur Jésus pour être déclaré justes devant Dieu, nous ne sommes plus pécheurs, c’est-à-dire le péché n’est plus sur nous, mais le péché a été mis sur Jésus, nos péchés ont été transférés, ont été transmis à Jésus et Jésus les a portés jusqu’à la croix de Golgotha.

Nous sommes saints devant Dieu, nos péchés sont pardonnés.

Alléluia.

2 réflexions sur “Le pardon des péchés

  • 27 novembre 2018 à 14 h 48 min
    Permalien

    AMEN, je suis saint devant Dieu.

    Répondre
  • 3 août 2019 à 0 h 19 min
    Permalien

    DIEU SOIT LOUÉ POUR CE MERVEILLEUX DON

    Répondre

Répondre à Didier Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.